BUREAUCRATIE.FR
0

Contrôleur des douanes et droits indirects, concours externe catégorie B

Posté

Ouverture du concours externe pour le recrutement de contrôleurs des douanes et droits indirects de la branche de la surveillance dans la spécialité maintenance navale.

Calendrier prévisionnel :
- date de clôture des inscriptions : 16 janvier 2023
- dates des épreuves d'admissibilité : 7 et 8 mars 2023 (8 et 9 mars 2023 en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna).
- dates des épreuves d'admission :
     - du 15 mai au 26 mai 2023 s'agissant de l'évaluation psychologique et de l'épreuve d'exercices physiques ;
     - à compter du 26 juin 2023 s'agissant de l'entretien avec le jury et de l'épreuve d'exercices pratiques de maintenance navale sur un moteur et un système électrique.

Modalités d'inscription :
- par internet, à l'adresse : https://concours.douane.finances.gouv.fr/icweb/index.jsp.
- en cas d'impossibilité de s'inscrire par internet, les candidats peuvent s'inscrire par le biais d'un dossier papier.

Les candidats souhaitant retirer et déposer un dossier papier doivent s'adresser :
- en région Ile-de-France : à la direction interrégionale des douanes et droits indirects d'Ile-de-France, service des examens et concours, 3, rue de l'Eglise, 94477 Boissy-Saint-Léger Cedex ;
- en métropole hors Ile-de-France : à la direction interrégionale des douanes et droits indirects de leur résidence ;
- dans les départements et collectivités d'outre-mer : à la direction régionale des douanes et droits indirects ou au siège du service des douanes et droits indirects.

Les candidats demandant un aménagement d'épreuves doivent transmettre un certificat médical, daté de moins de six mois avant le déroulement des épreuves et établi par un médecin agréé, au plus tard 3 semaines avant le déroulement des épreuves soit le 14 février 2023.

0
Directeur de publication: Laurent PAGE, email: contact@bureaucratie.fr, téléphone: (+33) 07 87 19 33 62

Nous n'utilisons pas de cookies pour vous espionner, et nous n'autorisons aucun bouton à le faire.